Les avantages et inconvénients d’une franchise

Les avantages et inconvénients d’une franchise

Un contrat de franchise requiert la bonne volonté du franchiseur et du ou des franchisés. La franchise représentant un mode de commercialisation de produits et de services est utilisé actuellement dans nombreux secteurs d’activités d’où les termes franchise commerciale et franchise de service.

Comment peut-on définir techniquement et juridiquement la franchise ?

Il s’agit en tout état des choses d’exploiter le concept de franchise mis au point par le franchiseur lui-même. En effet, le contrat de collaboration en franchise est l’apanage du franchiseur dont le franchisé a intérêt à bien méditer avant de signer. Quoi qu’il en soit, les trois éléments fondamentaux de la franchise reposent sur les signes de ralliement de la clientèle par rapport au statut de franchisé, sur le savoir-faire en franchise et enfin sur le recueil des produits et/ou des services par le  franchiseur. A noter que l’entreprise franchiseur et les entreprises franchisées sont juridiquement indépendants, de même sur le plan financier, ils agissent respectivement pour leur propre compte. Comme tout autre contrat professionnel, la franchise représente des avantages et des inconvénients.

Les inconvénients et les avantages de la franchise

Pour le franchiseur, il n’y a pas trop d’inconvénient car les textes et les procédures sont de son côté, et c’est lui qui conçoit les termes du contrat de franchise à ses avantages. Pour le franchisé, les inconvénients résident dans l’investissement de départ relativement élevé comparé à l’investissement requis pour la mise en place d’une entreprise indépendante. Le franchisé a besoin d’un droit d’entrée à verser au franchiseur, et nécessairement une rétribution qui soit calculée à partir des chiffres d’affaire et éventuellement à partir des coûts de travaux d’installation et de mobilier.

Peut-être considéré comme inconvénient de  la franchise est le mode d’approvisionnement au franchisé. C’est-à-dire que le franchiseur peut exiger entièrement  ses marques. Cependant, le franchisé est avantagé car il peut jouir tout le savoir-faire qui lui est transmis par le franchiseur, assortis des brevets et d’assistances de différentes formes, plus ou moins permanentes et évolutives dans le temps et dans l’espace. Ce qui assure certainement la continuité de ses activités et sa stabilité financière, sans parler de son notoriété dès le début de l’exploitation en franchise.